J’avais prévu d’être directrice à 30 ans, je l’ai été à 28 ans. Dans cet article vous allez découvrir comment j’ai fait et vous allez pouvoir appliquer la même recette.

Étudiante, j’ai erré dans les couloirs de la fac, j’ai festoyé 2 à 3 fois par semaine, j’ai redoublé et j’ai recommencé de plus belle l’année suivante. Aujourd’hui j’ai 35 ans, je suis directrice d’association et coach en développement personnel, j’ai 2 master et un tas d’autres diplômes à mon actif. Mais que s’est-il passé?

Je me suis rendue compte que je voulais plus, que j’avais de l’ambition mais que sans travail et sans objectif précis je n’allais nulle part. J’ai donc pris la décision de réagir!! Eh oui, il n’y a pas de secret, seul le travail paye.

Pour commencer, je me suis posé des questions sur ce que j’aimais: le contact, le relationnel, l’entraide… J’ai listé mes valeurs : solidarité, justice sociale, égalité des chances… J’ai listé mes qualités: ouverture d’esprit, bonne écoute, bon contact, empathie… Et j’ai trouvé!! je voulais devenir éducatrice spécialisée. Alors pour être sûre de mon choix, je suis allée voir un professionnel pour lui poser des questions sur son métier, et j’ai eu la confirmation que c’était fait pour moi. Alors ni une ni deux, je me suis inscrite en prépa. J’ai passé mon concours dans une seule école car j’avais les poches vides. Et malgré mon maigre compte en banque, j’ai investi 1000€ dans cette prépa pour mettre toutes les chances de mon côté. (investissez-en vous!!!). Du coup, ce concours je devais l’avoir, car je n’avais pas de plan B (ne prévoyez pas de plan B!!!). Donc, en toute logique j’ai eu mon concours!!

J’ai passé 3 années passionnantes dans mon école. Je suis sortie de cette formation avec un bac+2 en poche. C’est déjà pas mal me direz-vous. J’allais pouvoir faire le métier que je voulais. Certes, mais je voyais déjà plus loin (la vision!!). C’est moi qui allais dire aux gens comment travailler, pas l’inverse. J’ai donc exercé mon métier d’éducatrice passionnément, mais pour atteindre mon réel objectif qui était de devenir directrice à 30 ans il fallait faire plus. Donc, je suis allée au travail la journée et à l’école le soir. Au bout de 4 ans, je suis sortie avec mon master. Et la même année j’ai obtenu mon 1er poste de directrice à 28 ans (il faut préciser que j’avais évolué au sein de ma structure).

Pendant des années, j’ai mené de front mes études d’éducatrice et mes jobs d’étudiantes, très tôt le matin, très tard le soir. Puis mon métier d’éducatrice et mes études supérieures le soir. Le week-end bien souvent je bossais sur mes dossiers. Certaines personnes me trouvaient folle, mais je savais pourquoi je trimais (déterminée comme jamais!!). D’autres personnes essayaient de me décourager ou de me ralentir (confiance en soi) mais je restais focus sur mon objectif.

C’est ça les amis, la recette de la réussite : mindset, travail sans relâche, plan d’attaque court, moyen et long terme, discipline, focus.

Tout ça donne du résultat: j’ai atteint mon objectif avec 2 ans d’avance!!